Mes contenants réutilisables

Aujourd’hui, je vous propose de faire un petit tour dans mes affaires ! La question de la réduction des déchets et emballages à usage unique commence souvent par une décision d’adopter des contenants réutilisables. C’est une transition importante dans une démarche zéro-déchet car ces outils ont de nombreuses fonctions : transporter un déjeuner à l’extérieur, conserver les restes de repas ou encore stocker des aliments.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je souhaite juste préciser que je ne détiens pas de solution qui soit parfaite et unique, ni d’approche qui convienne à tout le monde. Nous avons tous des besoins différents et certains contenants fonctionnent très bien pour moi mais ne conviendront pas à d’autres. Je vais donc partager ici des objets que j’utilise mais il existe aussi de nombreuses autres options possibles. Je veux simplement vous donner quelques idées sur ce qui est disponible et vous aider à trouver des solutions qui correspondront peut-être à votre mode de vie et à vos besoins !

Les bocaux en verre

Je suis une grande fan des bocaux en verre de seconde main. Ils sont disponibles dans toutes les tailles et peuvent être utilisés de nombreuses manières : stockage des aliments secs, conservation des liquides, des restes, transport de nourriture, congélation des aliments…

Les bocaux recyclés sont très faciles à se procurer puisqu’il suffit de récupérer des bocaux qui ont déjà servi (sauce tomate, légumes divers, huile de coco, plats préparés…) et de les laver. Autre avantage et pas des moindres, c’est une solution économique parfaite pour se lancer dans l’aventure zéro-déchet.

Petite parenthèse sur la congélation dans des bocaux. Congeler dans du verre est parfaitement sûr, mais il y a quelques règles à suivre :

•    D’abord, il faut utiliser des bocaux en verre assez épais. Ceux qui contenaient déjà des aliments sont corrects.

   Lors du remplissage, il faut veiller à ne jamais verser la nourriture jusqu’au rebord du bocal. En fait, il faut en moyenne 10% de vide pour faciliter l’expansion des liquides lors de la congélation (la masse volumique de l’eau augmente de 10% environ lors de la congélation).

     Autre règle, il ne faut jamais mettre des bocaux chauds dans le congélateur, toujours les laisser refroidir avant de les congeler.

    Enfin, au moment de la décongélation, il faut s’assurer que le choc thermique ne soit pas supérieur à 42°. Lorsque vous souhaitez sortir votre bocal du congélateur et qu’il fait très chaud à l’extérieur, vous pouvez laisser celui-ci se décongeler au réfrigérateur.

    Pour une congélation optimale, la température du congélateur doit être de -18°C. Si vous craignez l’éclatement des bocaux lors de la congélation, vous pouvez vous orienter vers des récipients en verre “borosilicate” plus adaptés aux chocs thermiques.

En plus des bocaux que je récupère, je me suis quand même procurée d’autres modèles dans le commerce car il me fallait de grands formats. J’ai mis la main sur de grands bocaux en verre avec un couvercle en métal chez Alinea (modèle Brooklin, 21 cm, les deux bocaux extérieurs sur la photos ci-dessous). Leur dimension est parfaite pour faire un bon stock d’aliments secs type pâtes, semoule, riz, lentilles, etc. J’ai aussi trouvé d’autres récipients de grande taille chez Ikéa (modèle Korken, au milieu sur la photo ci-dessous).

J’ai également trouvé de gros bocaux en verre hermétiques chez Ikea (et oui, encore le géant suédois…) qui sont vraiment pratiques car le contenant et le couvercle sont en verre, tout en étant hermétiques. Je les utilise pour stocker de la farine par exemple (modèle Ikea 365+ et couvercle sur la photo ci-dessous).

Les plats de conservation

Je ne suis pas partisane de la conservation des aliments dans du plastique pour des raisons écologiques et de santé. Le plastique pose des risques de toxicité et peut entraîner des migrations de produits chimiques dans les aliments (je vous renvoie vers ces articles de Ouest France et du Monde pour plus d’infos), c’est pourquoi j’ai investi dans des récipients Pyrex et Duralex. Alors certes, ils ont des couvercles en plastique (sans BPA) mais les contenants sont en verre. Ces contenants passent sans problème au lave-vaisselle, au micro-ondes et au congélateur, et ceux de chez Pyrex (la gamme Cook & Go en particulier) vont même au four. J’ai sélectionné ces deux marques puisqu’elles sont françaises. Leurs tarifs sont vraiment intéressants et puis j’essaie de favoriser les produits « made in France » quand c’est possible.

Moins locaux pour le coup, j’ai aussi des petits plats de conservation de forme ronde achetés chez Ikea dont le contenant et le couvercle sont faits de verre (il y a juste un joint en silicone qui permet de les rendre complètement hermétiques). J’ai fait le choix de les acheter puisque leur format est pratique et parce qu’ils sont en verre. Un matériau sain et recyclable à l’infini, ne l’oublions pas !

Sur la photo ci-dessous, à gauche la gamme Pyrex Cook & Go, en haut à droite le récipient en verre Ikea 365+ et en bas à droite la gamme Duralex de conservation.

Sur la photo ci-dessous de gauche à droite, j’ai encore ce plat de conservation Pyrex en verre très léger (modèle gamme Cook & Freeze), un saladier en verre et son couvercle Duralex et enfin une boîte de conservation Ikea en verre (modèle 365+, 1.8L) avec son couvercle en plastique sans BPA.

J’utilise tous ces récipients pour conserver des restes, congeler des plats, mais aussi pour emporter de la nourriture à l’extérieur (ceux de chez Pyrex sont particulièrement adaptés au transport puisqu’ils ont de petits « clips » sur les côtés, ce qui évite les fuites grâce à leurs joints intégrés). Tous ces contenants sont de formes rectangulaires, rondes ou carrées. Ils ne prennent pas beaucoup de place et se rangent très bien dans le réfrigérateur.

Les bouteilles

Pour les boissons, rien de plus simple. Mon compagnon et moi récupérons les bouteilles en verre des jus de fruits que nous achetons de temps en temps, que nous remplissons ensuite avec l’eau du robinet. C’est pratique, ça ne coûte rien et ça permet de réduire considérablement nos déchets.

Lorsque nous sommes à l’extérieur, nous utilisons des gourdes qui constituent une excellente alternative aux bouteilles en plastique jetables. Pour moi, la meilleure option zéro-déchet est une gourde en acier. Les nôtres sont en acier inoxydable 18/8 de qualité alimentaire, sans bisphénol A, phtalates, ni plomb (modèle Klean Kantine Wide). Pour plus d’infos, je vous renvoie vers l’article que j’ai consacré à ces gourdes il y a quelques temps.

Et vous, quels sont vos contenants réutilisables préférés ? Quel est le plus pratique pour vos besoins ? N’hésitez pas à partager vos pensées ci-dessous !

2 commentaires sur “Mes contenants réutilisables

  1. Super article!
    J’utilise les mêmes contenants. Astuce pour la conservation des soupes: les bouteilles en verre ( de jus de fruits par exemple) sont parfaites pour ne prélever que la quantité nécessaire à réchauffer! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code