Mes lectures #1

Bienvenue dans cette nouvelle rubrique ! Outre le zéro-déchet et l’écologie en général, la lecture fait partie de mon quotidien comme 88 % des Français (Source CultureBox). Du coup, j’ai décidé de vous parler plus fréquemment des livres qui passent entre mes mains. Je n’imagine pas cette catégorie d’articles nécessairement concentrée sur des ouvrages qui viennent de paraître mais plutôt un coup de projecteur sur ceux qui rythment ma vie de lectrice.

Je vous propose aujourd’hui une sélection de 5 livres récemment terminés…

1. Les Années, Annie Ernaux

Je n’avais jamais lu Annie Ernaux (à tort !), eh bien… quelle surprise ! Récompensé par de nombreux prix et notamment le Marguerite Duras en 2008, ce roman est une pépite. Dans ce texte, Annie Ernaux revient sur les différentes phases de sa vie en décrivant avec brio les modes, les mœurs, les faits de société et les événements politiques des années 50 à nos jours. Quel plaisir de découvrir toutes ces époques que je n’ai pas connues ! C’est comme un voyage dans le temps. L’écriture est sobre et délicate. Les petits détails personnels qui parsèment le récit m’ont particulièrement touchée car ils laissent entrevoir la vie intime de l’auteur. On assiste ainsi à son changement de classe et à son parcours de femme, qu’elle dépeint non sans une certaine mélancolie. Vous vous en doutez, je vous invite à lire ce livre, rétrospective à mi-chemin entre autobiographie et histoire collective. Ce qui est sûr, c’est que je ne vais pas en rester là avec Annie Ernaux…

2. Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu

Vous avez déjà sûrement entendu parler de ce livre puisqu’il s’agit du dernier Prix Goncourt. Le roman est une chronique sur quatre étés des années 90, racontant les espoirs et aventures de jeunes issus de milieux sociaux différents. Il y a Anthony, qui vit son adolescence au sein d’une famille frappée par la crise de la sidérurgie lorraine ; et Steph, issue d’une famille bourgeoise, destinée à de hautes études. Avec simplicité et clairvoyance, Nicolas Mathieu livre une critique acerbe de la société et du contexte social de l’époque. J’ai beaucoup aimé ce texte au style fluide et au langage familier où l’intensité de l’adolescence est particulièrement bien rendue. C’est un livre qui m’a émue et que j’ai pris plaisir à lire.

3. Nino dans la nuit, Capucine et Simon Johannin

Ce livre est un ovni. Un de ceux dont le style vous surprend et vous emporte. Les jeunes auteurs, Capucine et Simon Johannin (mariés dans la vie) ont déjà reçu une ribambelle de louanges de la presse pour ce texte paru en janvier dernier. L’histoire ? Celle de Nino, 20 ans, en galère d’argent et de logement qui tente de régler ses problèmes tant bien que mal dans une société aux horizons bouchés. Dans cet univers sombre, il y a Lale, la copine de Nino qui embellit son quotidien difficile, et les soirées, où drogues et alcool sont omniprésents. Un roman « underground » au phrasé insolite qui m’a beaucoup plu malgré son côté mélancolique.

4. Le monde selon Garp, John Irving

Difficile de passer à côté de ce livre culte ! Quatrième roman de l’américain John Irving, Le monde selon Garp est un best-seller paru en 1978. L’histoire est difficile à résumer en quelques mots mais pour faire simple, il raconte la vie de l’écrivain T.S. Garp et de ses proches. Bon, soyons clairs, je n’ai pas été complètement transportée par ce livre… Je lui trouve notamment quelques longueurs et je n’ai pas vraiment adhéré aux nombreux passages de « livres dans le livre » qui coupaient selon moi le fil du roman. Mais je reconnais le talent de l’auteur tout comme le burlesque et l’originalité de l’histoire. C’est surtout la dimension féministe du texte et les interrogations de Garp sur la paternité qui m’ont pas mal intéressée. Je me plongeais pour la première fois dans un roman de John Irving. J’essaierai de lire Une prière pour Owen (un de ses autres ouvrages) pour me faire une idée plus précise de cet écrivain.

5. Je ne serais pas arrivée là si…, Annick Cojean

Ce livre m’a beaucoup interpellée. Il s’agit d’une compilation de 30 entretiens de femmes célèbres par Annick Cojean, journaliste au Monde. Chaque rencontre commence par cette phrase qui invite à la confidence : « Je ne serais pas arrivée là si… ». Écrivaines, politiques, actrices, musiciennes, sportives… Annick Cojean rassemble un joli panel de femmes qui racontent leur parcours sans retenue. Un kaléidoscope de personnalités qui donne une réponse à ce que signifie « être femme » dans la société actuelle avec les bonheurs et les troubles que cela comporte. Virginie Despentes, Asli Erdoğan, Patti Smith, Christiane Taubira, Claudia Cardinale, Nicole Kidman, Amélie Notomb, Véronique Sanson ou encore Cécilia Bartoli répondent aux questions d’Annick Cojean dans ce recueil que j’ai particulièrement savouré.

Avez-vous déjà lus les ouvrages de cette liste ? Quelles sont vos lectures en moment ? Quel style de livres préférez-vous ?

1 commentaire sur “Mes lectures #1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code